La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Morat-Fribourg: «On fait mieux que limiter la casse»

La participation est partout à la baisse, mais Morat-Fribourg, qui attend 10 000 coureurs, s’en sort bien

Deuxième derrière Cornelius Kangogo l’an passé, Tadesse Abraham sera le favori de la 88e édition de Morat-Fribourg, dimanche. © Alain Wicht-archives
Deuxième derrière Cornelius Kangogo l’an passé, Tadesse Abraham sera le favori de la 88e édition de Morat-Fribourg, dimanche. © Alain Wicht-archives

Pierre Salinas

Publié le 28.09.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Course à pied » Greifenseelauf: –43%. Grand Prix de Berne: –36%. 20 km de Lausanne: –34%. Luzerner Stadtlauf: –33%. 5500 contre 8500 à son pic de forme: avant les autres, la Kerzerslauf avait essuyé les pots cassés, en mars dernier.

A l’instar des épreuves phares du calendrier suisse, Morat-Fribourg n’est pas épargnée par la baisse de participation constatée depuis le début de la saison. La saison I après le Covid-19. Mais la course commémorative, qui vivra le week-end prochain sa 88e édition dans un format dit traditionnel, à savoir sur deux jours, s’en sort peut-être mieux que ses congénères, elle qui enregistrera à n’en pas douter, dimanche au matin du départ des 17,17 km, plus de 10 000 coureurs toutes catégories confondues. N’étaient-ils pas déjà 9780 &agrav

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11