La Liberté

Saint Ursanne, au-delà du mythe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Saint Ursanne, au-delà du mythe
Saint Ursanne, au-delà du mythe
Le week-end dernier, les visiteurs de la cité médiévale du Clos-du-Doubs étaient accueillis par saint Ursanne et son ours légendaire, à l’entrée du pont Saint-Jean. Une œuvre provisoire en résine, appelée à être pérennisée en bronze, en souvenir des 1400 ans du saint ermite. © DR
Le week-end dernier, les visiteurs de la cité médiévale du Clos-du-Doubs étaient accueillis par saint Ursanne et son ours légendaire, à l’entrée du pont Saint-Jean. Une œuvre provisoire en résine, appelée à être pérennisée en bronze, en souvenir des 1400 ans du saint ermite. © DR
Partager cet article sur:
12.09.2020

La perle médiévale jurassienne fête les 1400 ans de la «naissance au ciel» de son légendaire ermite

Pascal Fleury

Jura » Est-ce l’effet du coronavirus ou de la divine providence, toujours est-il que la petite cité médiévale de Saint-Ursanne, lovée dans le décor sublime du Clos-du-Doubs, n’a jamais accueilli autant de touristes que cet été, à l’occasion des 1400 ans de la mort de son saint patron. Le grand jubilé, ponctué de toute une série d’événements et de réjouissances durant l’année, permettra de mieux connaître ce mystérieux ermite du VIIe siècle, reconnaissable à son fidèle ours domestiqué. Les explications de l’historien Jean-Claude Rebetez, conservateur des Archives de l’ancien évêché de Bâle, à Porrentruy.

La légende veut qu’Ursanne soit venu d’Irlande. Que sait-on de lui?

Jean-Claude Rebetez: Une

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00