La Liberté

Routes, ponts et tranchées

Partager cet article sur:
23.09.2021

«Le sujet était agendé pour une des dernières séances du Grand Conseil: le traitement de la pétition des organisations et des riverains opposés à la route de contournement Marly-Matran a été renvoyé… faute de temps. Alors même que les députés parlaient climat. Et qu’un tel sujet s’inscrit parfaitement dans la discussion, tant il est vrai qu’un projet de nouvelle route va à l’inverse des intentions affichées de notre gouvernement en matière de sauvegarde du climat.

Cette pétition a tout de même recueilli plus de 1000 signatures! Cette lutte de longue haleine se terminera certainement devant le Tribunal fédéral. C’est en tout cas l’intention affichée et affirmée de la section cantonale de l’Association transports et environnement que je préside. C’est aussi celle d’autres organisations ainsi que de nombreux particuliers, riverains de cette route, qui ont déposé des oppositions et qui se battront jusqu’au bout.

Certaines oppositions sont si touffues que le Service des ponts et chaussées ne pourra pas commencer à les traiter avant mars 2022. On va donc droit vers une guerre de tranchées, et de ponts, qui va dresser les uns contre les autres. Ce qui sera stérile!

C’est d’ailleurs pour éviter cette «guerre» que j’ai récemment proposé de mettre tous les acteurs concernés autour d’une table pour discuter autrement qu’avec des fourches. Pour discuter, par exemple, de comment inventer une nouvelle mobilité partagée, sobre et qui utilise intelligemment les routes existantes. Tant il est vrai que tous les moyens d’améliorer la mobilité sont à considérer.

Paul Coudret,

Président de l’ ATE Fribourg

(association transports

et environnement), Morat

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00