La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une prudence décriée de tous bords

La conseillère d’Etat Valérie Dittli présente un budget 2023 accusant 227 millions de francs de déficit

La grande argentière Valérie Dittli avait droit hier à sa première présentation du budget de l’Etat devant les médias. © Keystone
La grande argentière Valérie Dittli avait droit hier à sa première présentation du budget de l’Etat devant les médias. © Keystone

Raphaël Besson

Publié le 23.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Finances publiques » A la faconde trépidante de Pascal Broulis lors de la présentation du budget ou des comptes de l’Etat a succédé l’application de Valérie Dittli. La centriste, nouvelle ministre des Finances et de l’agriculture depuis juillet, s’est aventurée hier pour la première fois à décortiquer devant la presse les prévisions budgétaires pour 2023.

Un examen de passage qui a montré une conseillère d’Etat accrochée à son texte et visiblement soulagée d’arriver à la fin de l’exercice et de pouvoir annoncer qu’elle allait ensuite dans le nord du canton s’inquiéter de la vigne et des vendanges. Il faut reconnaître que l’actualité tant mondiale que locale place tout ministre des Finances sur la sellette. Après la pandémie, l’orage ne se calme pas, n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11