La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Trente ans d’accueil inconditionnel

La Fondation Mère Sofia fête son 30e anniversaire. Reportage lors d’une soirée à la Soupe populaire

Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.
Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.
Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.
Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.
Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.
Ce mercredi soir, l’ambiance est calme. Au menu: lentilles et légumes, et des pâtisseries comme dessert. Une fois la Soupe terminée, plusieurs bénéficiaires iront dormir au Répit.

Louis Viladent

Publié le 29.04.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Lausanne » Sa robe bleue de moniale orthodoxe a marqué les mémoires, surtout celles des «blessés de la vie», comme elle avait pour habitude de les appeler. C’est pour eux, d’ailleurs, que Mère Sofia est devenue aumônière de la rue en 1985. Dans la cuisine de son petit appartement du chemin de Mornex, à Lausanne, elle préparait la soupe pour la distribuer ensuite à une dizaine de bénéficiaires.

Pierre, bénévole dès le premier jour, s’en souvient encore, lui qui sert toujours aujourd’hui la soupe. «Le temps passe vite», s’étonne-t-il. Au fil des années, le nombre de portions a lui aussi considérablement augmenté: 200 personnes viennent chaque soir déguster un plat chaud dans la salle qu’occupe maintenant la fondation, à la rue Saint-Martin.

«Faire entrer la ru

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté La gauche contre les baisses fiscales

    Le Grand Conseil approuve à l’unanimité l’entrée en matière sur le budget déficitaire de 227 millions
  • pictogramme abonné La Liberté Alerter sur les dures réalités de la rue

    Lausanne » Hier soir, une centaine de personnes se sont réunies devant l’hôtel de Ville où se tenait l’une des dernières séances du Conseil communal.Ces...
  • La tomate est en danger

    Virus » Le virus du fruit rugueux brun de la tomate, appelé aussi «virus de Jordanie», a fait son apparition dans le canton de Vaud.Inoffensif pour l’homme,...
  • Enorme coup de filet à Lausanne

    Cyberpédocriminalité » Au terme d’une opération d’envergure, la police cantonale vaudoise a interpellé 96 personnes ayant téléchargé du contenu à caractère...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11