La Liberté

Le citadin n’aime plus les roses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ada Marra a fait les frais du désamour des villes vaudoises pour les socialistes. © Keystone
Ada Marra a fait les frais du désamour des villes vaudoises pour les socialistes. © Keystone
Partager cet article sur:
12.11.2019

Dans les grandes villes du canton, bastions socialistes, les Verts sont arrivés premiers

Sophie Dupont

Gauche » L’élection au Conseil des Etats a été marquée par la force du vote écologiste au cœur des bastions socialistes. Même à Lausanne, les Verts sont passés devant leurs alliés roses à 775 voix près. La droite et le centre ont bien sûr joué les arbitres entre les deux candidates.

La verte Adèle Thorens récolte plus de 13 000 suffrages sur les listes sans dénomination et PLR (contre moins de 7500 suffrages pour la socialiste Ada Marra). Mais si on se penche sur le choix des bulletins glissés dans l’urne, on constate aussi un phénomène marqué de glissement des électeurs de gauche en faveur des écologistes. Par contre, les coups de crayon entre Verts et socialistes sont restés marginaux, bien qu’un peu plus élevés chez les premiers (1979 fois contre Ada Marra, 1008 con

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00