La Liberté

La justice déboute les cliniques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pendant la pandémie, le CHUV a été secondé par les cliniques privées, qui demandent des comptes. © Keystone
Pendant la pandémie, le CHUV a été secondé par les cliniques privées, qui demandent des comptes. © Keystone
Partager cet article sur:
03.09.2021

La collaboration médicale entre le CHUV et les cliniques privées vaudoises toujours d’actualité

Raphaël Besson

Santé » La situation dans les hôpitaux est «inquiétante» à cause de la nouvelle vague de coronavirus et de la surcharge de travail pour le personnel. Le CHUV doit transférer des patients pour garder une marge de manœuvre et poursuivre le traitement des autres malades.

Au niveau vaudois, ces fortes préoccupations ont rappelé la tension qui a prévalu il y a quelques mois au sujet de la collaboration entre l’hôpital et les cliniques privées. Avec, en fin de compte, deux volets: la coopération médicale et le litige financier. Deux volets à ne pas confondre, clament les parties.

Sur l’aspect «gros sous», la Cour constitutionnelle vient de trancher, a appris La Liberté. Elle déboute les cliniques privées. Si le détail de l’arrêt n’est pas connu, les parties réagissent. L’asso

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00