La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les Brandons de Payerne devront faire sans Vinvin

Après 15 ans à la tête des Brandons de Payerne, Sylvain Hostettler s’apprête à quitter le comité.

Sylvain Hostettler (à droite) apprécie jouer au baby-foot. Le Payernois a tenu à poser avec son pote Philippe Savary car «les Brandons c’est l’affaire d’une bande d’amis et non pas d’un président». © Charly Rappo
Sylvain Hostettler (à droite) apprécie jouer au baby-foot. Le Payernois a tenu à poser avec son pote Philippe Savary car «les Brandons c’est l’affaire d’une bande d’amis et non pas d’un président». © Charly Rappo

Delphine Francey

Publié le 13.06.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Portrait » «Qualité humoristique, label d’or, Terre à Vinvin 2020, cuite certifiée». C’est avec cet autocollant placardé contre la porte d’entrée de son appartement – situé au-dessus de son agence de placements à Payerne – que Vinvin, alias Sylvain Hostettler, accueille ses visiteurs. Le ton est donné. Le Payernois de 52 ans, très sociable, adore blaguer et taquiner.  «Mais il arrive à être sérieux quand il veut», assure Philippe Savary en précisant que son ami de longue date «mérite d’être connu». 

Difficile de tirer le portrait de l’humble Vinvin, qui préfère mettre en avant son équipe plutôt que sa personne: «Les Brandons ne sont pas l’affaire d’un président mais d’une équipe d’amis. Comme Botoille (alias P

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11