La Liberté

La police fribourgeoise s'excuse après un couac de communication

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Chef de la communication de la police fribourgeoise, Martial Pugin tient à donner une «image moderne» de celle-ci. © Keystone
Chef de la communication de la police fribourgeoise, Martial Pugin tient à donner une «image moderne» de celle-ci. © Keystone
Partager cet article sur:
27.08.2020

Une page «obsolète» de recommandations contre les violences faites aux femmes a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux

Adrien Schnarrenberger

«Sur votre porte d’entrée, n’indiquez que la première lettre de votre prénom», «Évitez le contact avec des personnes ivres» et «ne sortez pas seule la nuit» : publiés sur le site de l’Etat de Fribourg, ces «conseils» de prévention aux femmes contre les violences sexuelles ont créé l’émoi sur les réseaux sociaux mercredi. La police cantonale fribourgeoise, indiquée comme rédactrice de cette page, l’a mise hors ligne en soirée.

«Il s’agit d’un contenu complètement obsolète, qui date de 2010», explique Martial Pugin, chef du secteur communication et prévention. Lequel n’a pas de problème à prononcer des excuses au nom de la police cantonale: «Nous avons constaté grâce à des stories sur Instagram que ces conseils fig

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00