La Liberté

Vent favorable pour Bois-d’Amont

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le bureau communal de Bois-d’Amont, si la fusion est acceptée, s’installera sur les terres d’Arconciel. © Charly Rappo-archives
Le bureau communal de Bois-d’Amont, si la fusion est acceptée, s’installera sur les terres d’Arconciel. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
24.01.2020

Les citoyens d’Arconciel, Ependes et Senèdes se prononcent le 9 février sur un projet de fusion

Thibaud Guisan

Haute-Sarine » Un massif forestier pourrait bien donner son nom à une nouvelle commune dans le canton de Fribourg. Le projet de fusion d’Arconciel avec Ependes et Senèdes, qui donnerait naissance à Bois-d’Amont, trouve un écho favorable auprès des citoyens des trois communes. C’est en tout cas ce qui ressort d’une soirée d’information qui a réuni 270 personnes mercredi soir à Ependes.

La votation a lieu le 9 février. Si elle est acceptée, l’union sera effective dès le 1er janvier 2021. La nouvelle commune s’étendra alors sur 1230 hectares, possédera 25 km de routes et totalisera 2400 habitants, «selon une projection optimiste». «Nous nous approcherions du top 10 des plus grandes communes du district de la Sarine, avec une taille avoisinant celle de Hauterive ou de Neyruz. Cette fusion nous assurera une meilleure visib

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00