La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une rentrée sur fond d’absentéisme

Le milieu de l’industrie fait face aux quarantaines sans trop de difficultés mais s’attend au pire

En plus du personnel absent, les industries sondées font face à l’approvisionnement difficile des matières premières et de composants ainsi qu’à la hausse de leur prix. © Alain Wicht/photo prétexte
En plus du personnel absent, les industries sondées font face à l’approvisionnement difficile des matières premières et de composants ainsi qu’à la hausse de leur prix. © Alain Wicht/photo prétexte

Sophie Gremaud, Natasha Hathaway et Claire Pasquier

Publié le 11.01.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Covid-19 » «Nos collaborateurs peuvent difficilement fabriquer des cabines d’ascenseurs à la maison», lance sur le ton de la boutade Gil Menétrey, directeur général d’Ascenseurs Menétrey SA. Avec un taux d’absence entre 10 et 15%, l’entrepreneur romontois est sur le qui-vive. «Le secteur du bâtiment ne reprend que le 17 janvier, donc nous avons encore un peu de souplesse pour rapatrier des collaborateurs qui sont encore en quarantaine.»

A l’instar du reste de la société civile, le secteur de l’industrie du canton de Fribourg fait face au manque de personnel en attendant les annonces du jour du Conseil fédéral. Entre lundi, jour de réouverture après les vacances de Noël, et mardi, onze employés ont été déclarés positifs au Covid-19 chez Sottas SA, à Bulle. L’entreprise s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00