La Liberté

Une mère trop protectrice

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.01.2021

Justice » On ne lutte pas contre l’instinct maternel: à la fin juillet dernier, alors que la police intervenait, sur le coup d’une heure du matin, au domicile d’une habitante de la Broye pour une fête trop bruyante, la mère de famille s’est faussement dénoncée comme l’organisatrice de la sauterie pour protéger ses deux enfants, véritables promoteurs.

L’intention était louable, le résultat a été fâcheux: reconnue coupable d’induction de la justice en erreur et de tentative d’entrave à l’action pénale, la quadragénaire a été condamnée à dix jours-amende avec sursis par le Ministère public fribourgeois.

Ses deux rejetons, eux, ont écopé chacun d’une amende de 200 francs pour trouble à l’ordre public. Antoine Rüf

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00