La Liberté

«Une initiative tapageuse, sans vision»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour le Conseil d’Etat, l’économie fribourgeoise a besoin de travailleurs étrangers. Alain Wicht-archives (photo prétexte)
Pour le Conseil d’Etat, l’économie fribourgeoise a besoin de travailleurs étrangers. Alain Wicht-archives (photo prétexte)
Partager cet article sur:
31.08.2020

L’initiative de l’UDC «Pour une immigration modérée» fait l’unanimité contre elle au Conseil d’Etat

Magalie Goumaz

Migration » Le Conseil d’Etat fribourgeois prend publiquement position sur des objets fédéraux lorsque deux critères sont remplis, s’il y a unanimité au sein du collège et si des enjeux importants touchent le canton. L’initiative de l’UDC «Pour une immigration modérée» réunissant ces conditions, une délégation du gouvernement a convié hier la presse pour expliquer tout le mal qu’elle en pensait.

«Il s’agit d’une initiative tapageuse qui fait fi de la réalité et n’offre aucune vision de l’avenir», estime Olivier Curty, directeur de l’économie et de l’emploi, qui fustige la «tactique du hérisson» de l’UDC et son «obsession contre l’immigration». Pour lui, la voie bilatérale est «celle de la sagesse». Il rappelle qu&rsq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00