La Liberté

Une fonction publique à redessiner

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ancienne sous-directrice de l’Office fédéral du personnel, Gabrielle Merz Turkmani dirige le Service du personnel et d’organisation de l’Etat de Fribourg depuis août 2018. © Charly Rappo
Ancienne sous-directrice de l’Office fédéral du personnel, Gabrielle Merz Turkmani dirige le Service du personnel et d’organisation de l’Etat de Fribourg depuis août 2018. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
13.07.2020

Un nouveau chantier politique s’ouvre à Fribourg: la refonte complète de la loi sur le personnel de l’Etat

Nicolas Maradan

Interview » Le Conseil d’Etat s’attaque à la révision de la loi sur le personnel de l’Etat (LPers), qui préside au destin des 19 000 fonctionnaires fribourgeois. Un projet est en consultation jusqu’au 30 septembre. Explications de Gabrielle Merz Turkmani, cheffe du Service du personnel et d’organisation (SPO) de l’Etat de Fribourg.

La révision de la loi sur le personnel prévoit de faciliter les procédures de licenciement. N’est-ce pas une déclaration de guerre aux syndicats?

Gabrielle Merz Turkmani: Précisons d’abord que nous avons développé toute une nouvelle politique du personnel, que la révision de la loi doit nous permettre de mettre en œuvre. Un groupe de travail, incluant les partenaires sociaux, a été mis sur pied. Et nous avons retenu différents axes stratégiques c

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00