La Liberté

Un témoin du passé remis à neuf

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
01.10.2020

Portalban » La mire de l’Observatoire cantonal de Neuchâtel rénovée a été inaugurée hier.

S’élevant sur les hauteurs de Portalban, la mire de l’Observatoire cantonal de Neuchâtel n’exerce plus ses fonctions liées à la mesure du temps depuis 1961. Pour faire redécouvrir ce témoin du passé, l’association EspaceTemps, en collaboration avec l’Office fédéral de la topographie (Swisstopo), l’a remise à neuf. L’inauguration de la mire restaurée a eu lieu hier.

L’objectif de l’Observatoire cantonal de Neuchâtel était de déterminer et de diffuser l’heure exacte nécessaire à l’industrie horlogère. En 1861, le canton de Neuchâtel a acheté un terrain de 10 m2 en terres fribourgeoises, à Portalban, à 9 km de la lunette principale de l’observatoire. Ceci afin de contrôler l’alignement de celle-ci. «Trois éléments sont alignés sur l’axe nord-sud, à Portalban, Neuchâtel, puis sur la montagne de Chaumont. Cela permet de voir si la lunette principale est bien réglée ou non», explique Pi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00