La Liberté

Un petit paradis pour les batraciens

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dominé par la voie de chemin de fer et entouré de champs agricoles, le petit lac de Cottens est appelé étang de la Mottaz par les habitants du village. Depuis le rivage, où se mêlent saules et roseaux, il est possible d’apercevoir l’église de Lentigny, au loin. © Alain Wicht
Dominé par la voie de chemin de fer et entouré de champs agricoles, le petit lac de Cottens est appelé étang de la Mottaz par les habitants du village. Depuis le rivage, où se mêlent saules et roseaux, il est possible d’apercevoir l’église de Lentigny, au loin. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
21.07.2020

Le petit lac de Cottens est un site d’importance cantonale pour la reproduction de plusieurs espèces

Thibaud Guisan

Série d’été (5/13) » Dans le canton de Fribourg, 13 plans d’eau sont officiellement nommés «lacs». La Liberté part à leur découverte tout au long de l’été.

Pour l’Etat de Fribourg, c’est le «lac de Cottens». Pour les habitants du village, qui rient ou tombent des nues en apprenant que leur commune est dotée d’un lac, ce petit plan d’eau est «une gouille», «une flaque d’eau» ou encore l’étang de la Mottaz.

Ce petit lac, dominé par la voie de chemin de fer et entouré de champs agricoles, n’apparaît sur les cartes qu’à partir des années 1940. Il doit sa naissance à des drainages à des fins agricoles ainsi qu’à l’extraction de tourbe durant la Seconde Guerre mondiale.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00