La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un fonds pour la séquestration du CO2

La PLR Antoinette de Weck et le socialiste Simon Zurich demandent la création d'un fonds cantonal pour la séquestration du CO2. Le Conseil d'Etat est partiellement favorable à leur motion

Pour la députée PLR Antoinette de Weck (debout au centre de la photo), la séquestration du CO2 déjà produit est un moyen efficace pour lutter contre le réchauffement climatique. © Jean-Baptiste Morel
Pour la députée PLR Antoinette de Weck (debout au centre de la photo), la séquestration du CO2 déjà produit est un moyen efficace pour lutter contre le réchauffement climatique. © Jean-Baptiste Morel

Nicolas Maradan

Publié le 07.10.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Grand Conseil » Le Conseil d’Etat recommande d’accepter partiellement une motion de la libérale-radicale Antoinette de Weck (Fribourg) et du socialiste Simon Zurich (Fribourg) proposant un fonds cantonal pour la séquestration du CO2. Les deux députés soulignent: «La durée de vie du CO2 déjà produit s’élève à plus de 500 ans. La séquestration du CO2 déjà produit est donc un moyen efficace pour lutter contre l’effet de réchauffement climatique. Certains écosystèmes le séquestrent naturellement. Sous nos latitudes, il s’agit principalement des marais et des forêts.» Mais, si le Gouvernement se dit en partie favorable à la motion, il s’oppose à la création d’un nouveau fonds. Il préfère miser sur les actions déjà en cours. 

«La d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11