La Liberté

Solides fondations pour le sentier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le coffrage se fait par hélicoptère. © Alain Wicht
Le coffrage se fait par hélicoptère. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
25.02.2020

Le premier grand chantier depuis la création du sentier du lac de la Gruyère a commencé. Reportage

Texte: Guillaume Chillier Photos: Alain Wicht

Pont-en-Ogoz » Le bruit de l’hélicoptère couvre tout. Même le bruit des voitures traversant le viaduc. Même le bruit des 300 litres de béton déversés par des apprentis de l’entreprise Grisoni-Zaugg. C’est qu’il est proche du sol, juste au-dessus des longs arbres enracinés sur les pentes plongeant vers le lac de la Gruyère, sur la commune de Pont-en-Ogoz. Si proche que ceux qui ne portent pas de lunettes de protection doivent se tourner pour protéger leur visage des feuilles, violemment troublées dans leur calme habituel par les mouvements des pales de l’hélicoptère. Juste en dessous, l’eau du lac, d’un bleu-vert enivrant, reste indifférente.

L’appareil repart. Court instant de répit avant son retour. A peine deux ou trois minutes. Bien plus

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00