La Liberté

Sexe tarifé: une frileuse reprise

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Rue de la Grand-Fontaine à Fribourg, la prostitution a repris mais la clientèle se fait désirer. © Vincent Murith-archives
Rue de la Grand-Fontaine à Fribourg, la prostitution a repris mais la clientèle se fait désirer. © Vincent Murith-archives
Partager cet article sur:
25.08.2020

Le secteur du sexe est déconfiné depuis le 6 juin, mais les clients manquent à l’appel dans le canton

Zoé Lüthi

Prostitution » Dans les salons, les studios, les rues, les clients peuvent à nouveau acheter de l’affection. Interdite le 16 mars pour enrayer la propagation du Covid-19, la prostitution est autorisée depuis le 6 juin. Les affaires reprennent? Pas vraiment. La Liberté fait le point sur la situation dans le canton.

«Je regarde si le client a l’air en forme, sinon je le refuse», explique Sarah*, hôtesse au Centre Relax à Bulle. Elle est revenue en Suisse, depuis la Roumanie, quinze jours après le déconfinement du secteur. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient travailler là, alors elle peut l’affirmer: «Il y a moins de clients qu’avant.»

«Je regarde si le client a l’air en forme, sinon je le refuse»
Sarah*

Dans les bureaux de l’association Grisélidis, à Fribourg, on fait

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00