La Liberté

Pour retrouver une vie normale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Diego Collaud, Carole Mauron et Marina Tomasic (de gauche à droite) font partie de l’équipe qui lance un atelier occupationnel et thérapeutique à Saint-Aubin. © Alain Wicht
Diego Collaud, Carole Mauron et Marina Tomasic (de gauche à droite) font partie de l’équipe qui lance un atelier occupationnel et thérapeutique à Saint-Aubin. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
23.08.2021

Une association lance à Saint-Aubin un atelier pour les victimes de lésions cérébrales modérées

Stéphanie Buchs

Broye » Ils échangent des sourires, des clins d’œil, des regards tendres. Entre ces deux, la complicité est palpable. Même quand ils racontent l’épreuve qu’ils ont traversée, Carole Mauron, 55 ans, et son fils Diego Collaud, 30 ans, gardent leur bonne humeur. Il y a six ans, un grave accident de la circulation a bouleversé la vie de Diego. Après de deux ans et demi de «tourisme hospitalier», selon les mots de Carole, Diego est rentré à la maison, gravement atteint dans ses compétences et avec le moral dans les chaussettes. «Au début, il ne voulait voir personne, c’était très dur», se souvient Carole Mauron.

En cherchant à réintégrer son fils dans une vie sociale, elle s’est rendu compte que c’était très compliqué. Diego a une formation d’agriculteur et aime beaucoup

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00