La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Patrice Borcard: «Etre préfet a été un privilège»

Patrice Borcard tire sa révérence après une décennie passée entre les murs du château de Bulle

Patrice Borcard sur le rôle de préfet: «Il doit susciter des élans, motiver les gens et favoriser l’adhésion aux projets.» © Charly Rappo
Patrice Borcard sur le rôle de préfet: «Il doit susciter des élans, motiver les gens et favoriser l’adhésion aux projets.» © Charly Rappo

Claire Pasquier

Publié le 20.12.2021

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Interview » De par son esprit et sa vision pour la Gruyère, Patrice Borcard aura assurément marqué son mandat à la préfecture. D’aucuns le voyaient déjà conseiller d’Etat, mais le contexte défavorable à une telle candidature, la fatigue inhérente à la fonction préfectorale et le besoin de se retrouver l’ont finalement poussé vers une autre destinée, à la tête de l’Etablissement cantonal d’assurance des bâtiments (ECAB). Avant de remettre les clés à Vincent Bosson, il tire le bilan d’une décennie passée entre les murs du château de Bulle, au service des Gruériens. «Etre préfet a été un privilège», confie-t-il, un pincement dans la voix.

Pourquoi quitter la préfecture après deux législatures

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00