La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Notre but est d’assainir la Sarine»

L’idée de raccorder le barrage de Schiffenen au lac de Morat dans les années 2030 est à l’étude

L'ingénieur Lionel Chapuis croit à la possibilité de doubler la production actuelle du barrage de Schiffenen. © Charly Rappo
L'ingénieur Lionel Chapuis croit à la possibilité de doubler la production actuelle du barrage de Schiffenen. © Charly Rappo

Patrick Chuard

Publié le 08.12.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Energie hydraulique » Le scénario titanesque de déviation souterraine des eaux du lac de Schiffenen vers le lac de Morat, présenté par Groupe E en 2014, progresse.

Cet ouvrage devisé à 350 millions de francs est en concurrence avec d’autres variantes, où la protection de l’environnement compte autant que la production d’électricité. Le point avec Lionel Chapuis, responsable de l’exploitation hydraulique à Groupe E.

1967

Naissance à Fribourg. Vit à Broc, marié, deux enfants.

1992

Diplôme d’ingénieur mécanicien de l’EPFL, spécialisation en mécanique des fluides.

1993

Rejoint le groupe international Andritz Hydro à Vevey. De 2002 à 2008, chef du département ingénierie turbines.

2009

Responsable des proje

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11