La Liberté

Marie Garnier blanchie par la justice

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’écologiste Marie Garnier a quitté le Conseil d’Etat en avril 2018, après y avoir passé un peu plus de six ans. © Charly Rappo-archives
L’écologiste Marie Garnier a quitté le Conseil d’Etat en avril 2018, après y avoir passé un peu plus de six ans. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
23.10.2019

La procédure pénale pour violation du secret de fonction contre l’ancienne conseillère d’Etat est classée

Nicolas Maradan

Politique » Au nom du Ministère public fribourgeois, le procureur extraordinaire Pierre Aubert a annoncé ce mercredi matin avoir rendu une ordonnance de classement dans l’affaire Marie Garnier. L’ancienne conseillère d’Etat faisait l’objet d’une instruction pour violation du secret de fonction. «Je suis soulagée que justice soit ainsi faite», déclare la Villaroise, heureuse d’être totalement blanchie.

Pour rappel, la démission l’an dernier de l’élue écologiste était liée à l’affaire ayant secoué la Préfecture de la Sarine au printemps 2017. A l’époque, la Radio télévision suisse (RTS) rapportait notamment que les démissions de deux conseillères juridiques y travaillant étaient motivées par le harcèlement qu’aurait exercé sur elles l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00