La Liberté

Les gardiens de la Constitution

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Il arrive que la justice manque de pondération (ici la fontaine de la Justice, à Lausanne). Le Tribunal des mesures de contrainte est là pour faire contrepoids. © Jean-Bernard Sieber
Il arrive que la justice manque de pondération (ici la fontaine de la Justice, à Lausanne). Le Tribunal des mesures de contrainte est là pour faire contrepoids. © Jean-Bernard Sieber
Partager cet article sur:
28.02.2020

Juge au Tribunal des mesures de contrainte, Felix Baumann évoque les buts de cette instance méconnue

Marc-Roland Zoellig

Détention » En 2009, Felix Baumann, alors greffier adjoint au Tribunal cantonal fribourgeois, corédigeait, avec le juge Pierre Corboz, une étude qui avait fait du bruit. Selon ce travail publié dans la Revue fribourgeoise de jurisprudence, les erreurs commises par l’appareil judiciaire cantonal, en particulier les mises en détention injustifiées ordonnées par les magistrats instructeurs, avaient conduit l’Etat à indemniser, en dix ans, une soixantaine de personnes accusées à tort. Montant de la facture à la charge du contribuable: 2,4 millions de francs. Le sentiment d’injustice ressenti par les individus ainsi cloués au pilori, les affres de l’enfermement, les rumeurs assassines propagées derrière leur dos, les destins parfois brisés ne sont, quant à eux, pas chiffrables.

En 2011, deux ans après la parution de cette é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00