La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les adieux d’un généraliste du droit

Le procureur Jean-Luc Mooser quitte la magistrature après 30 ans passés au service de la loi

A côté de son activité judiciaire, Jean-Luc Mooser officie comme président du Conseil de paroisse de Belfaux. © Alain Wicht
A côté de son activité judiciaire, Jean-Luc Mooser officie comme président du Conseil de paroisse de Belfaux. © Alain Wicht

Marc-Roland Zoellig

Publié le 29.12.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Justice » «J’ai la chance d’avoir été un généraliste», observe le procureur Jean-Luc Mooser en tirant le bilan de sa carrière au sein de la magistrature fribourgeoise. Nommé juge d’instruction en 1992, le résident de Belfaux a décidé de prendre une retraite anticipée après avoir consacré trois décennies à faire respecter la loi. Dans l’un de ses derniers réquisitoires, prononcé il y a un peu plus d’un mois, il a demandé et obtenu devant le Tribunal pénal de la Broye la condamnation d’un père incestueux et pervers ayant filmé les abus commis sur sa propre fille alors qu’elle n’était qu’un nourrisson. L’individu a écopé de 15 ans de prison, assortis d’une mesure thérapeutique institutionnelle de durée indéterminée (

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00