La Liberté

Le virus influence le travail de police

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les agents de police restent continuellement aux aguets, et pas uniquement pour veiller au port du masque.
Les agents de police restent continuellement aux aguets, et pas uniquement pour veiller au port du masque.
Les agents de police restent continuellement aux aguets, et pas uniquement pour veiller au port du masque.
Les agents de police restent continuellement aux aguets, et pas uniquement pour veiller au port du masque.
Partager cet article sur:
04.01.2021

Le rappel des règles sanitaires fait partie du quotidien des gendarmes, dont les tâches restent variées

Photos alain wicht texte Charles Grandjean

Patrouille » Le caporal Dominique Meuwly scanne à l’aide d’un téléphone portable un code QR, scotché au pare-soleil du véhicule. L’application ne sert pas au traçage du Covid, mais permet de géolocaliser le véhicule de police avec lequel il s’apprête à partir sur le terrain. Pour ce qui est du virus, il emportera avec lui un set Covid, contenant entre autres: masque, gants, blouse blanche pour des levées de corps ou encore lunettes anticrachats. «On est contents d’avoir ce matériel», explique l’agent, qui a déjà dû intervenir auprès de personnes positives.

Lui et le sergent Cédric Blanc quittent le Centre d’intervention de la gendarmerie à Granges-Paccot en ce samedi après-midi pour le premier de trois jours de tournus, où le travail de prévention sera de mise. «Em

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00