La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le sort de la colonie en suspens

Le Centre réformé, à Charmey, a cessé ses activités d’accueil. Son avenir est entre les mains du Synode

Construit dans les années 1970, le Centre réformé de Charmey n’héberge plus de groupes depuis le 30 septembre. Seul Val-de-Charmey y loue encore une petite aile pour son accueil extrascolaire. © Charly Rappo
Construit dans les années 1970, le Centre réformé de Charmey n’héberge plus de groupes depuis le 30 septembre. Seul Val-de-Charmey y loue encore une petite aile pour son accueil extrascolaire. © Charly Rappo

Claire Pasquier

Publié le 03.11.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Eglise réformée » Depuis le 30 septembre, le Centre réformé, colonie de cent lits située à Charmey, n’accueille plus de camps et autres séminaires. En cause, le Covid-19, mais aussi la difficulté de trouver des clients et le besoin de rénover ce complexe parahôtelier. Relativement saine, la situation financière du centre ne permet cependant pas de réaliser des investissements.

«Aujourd’hui, l’immeuble se trouve dans un état qu’il faut au moins rénover partiellement. Compte tenu de notre âge, nous n’avons plus envie de prendre cette responsabilité-là», explique le président de la Fondation du Centre réformé Andreas Berger. Lui et ses collègues ont décidé de démissionner du conseil de fondation d’ici au 31 décembre et d’arrêter l’exp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11