La Liberté

Le PDC fribourgeois veut un autre nom

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A chaque élection, le PDC tremble. Parfois avec raison. L’automne dernier, Christine Bulliard-Marbach a été réélue. Mais Beat Vonlanthen (à droite) a perdu son siège de sénateur. © Alain Wicht
A chaque élection, le PDC tremble. Parfois avec raison. L’automne dernier, Christine Bulliard-Marbach a été réélue. Mais Beat Vonlanthen (à droite) a perdu son siège de sénateur. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
02.07.2020

Le Parti démocrate-chrétien suisse a sondé ses membres sur l’abandon de la référence chrétienne

Magalie Goumaz

Politique » Les membres fribourgeois du Parti démocrate-chrétien (PDC) sont ouverts au changement de nom et à l’abandon de la référence chrétienne. C’est ce qui ressort du sondage réalisé au printemps 2020 par l’institut gfs.bern pour le compte du parti et publié récemment.

A la question de savoir «quelle voie le parti devrait plutôt emprunter s’il veut gagner de nouveaux électeurs», 59% des sondés provenant du canton de Fribourg ont répondu qu’un nom comportant une référence chrétienne était la pire option, ce qui place les Fribourgeois en tête du classement des partisans du changement. Au niveau suisse, ils sont 53% à penser de même. Les Saint-Gallois (47%), les Valaisans (48%) et les Neuchâtelois

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00