La Liberté

Le parlement veut de la fibre optique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Si nous voulons garder de la vie dans nos régions périphériques, il sera important à l’avenir de disposer de télécommunications correctes», estime le conseiller d’Etat Jean-François Steiert. © Alain Wicht-archives
«Si nous voulons garder de la vie dans nos régions périphériques, il sera important à l’avenir de disposer de télécommunications correctes», estime le conseiller d’Etat Jean-François Steiert. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
20.05.2021

Le Grand Conseil fribourgeois réclame de meilleures connexions à internet sur l’ensemble du territoire

Nicolas Maradan

Interview » En 2012, l’Etat de Fribourg participait avec Groupe E, Gruyère Energie et IB-Murten à la création de l’entreprise FTTH FR (pour fiber to the home, soit la fibre à la maison en français). Il promettait alors d’y injecter 35 millions de francs sous forme de prêts sans intérêts et de participer à son capital-actions à hauteur de 5 millions de francs. Mais il y a deux ans, le gouvernement fermait le robinet. Ce jeudi matin, le Grand Conseil a toutefois relancé la course à la fibre optique, validant à l’unanimité une motion des députés centristes Daniel Bürdel (Planfayon) et Pierre-André Grandgirard (Cugy) demandant d’élaborer une nouvelle loi sur le développement des infrastructures numériques et de débloquer les 15 millions de francs qui n’avaient pas encore été utilis&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00