La Liberté

Le lac de Morat, aimant à touristes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le lac de Morat, aimant à touristes © Charly Rappo
Le lac de Morat, aimant à touristes © Charly Rappo
Partager cet article sur:
07.07.2020

Le développement touristique de la région de Morat tourne autour du lac depuis la fin du XIXe siècle

Chantal Rouleau

Série d’été 1/13 » Dans le canton de Fribourg, 13 plans d’eau sont officiellement nommés «lacs». La Liberté part à leur découverte tout au long de l’été.

Ces temps-ci, les plages autour du lac de Morat sont prises d’assaut par les vacanciers bien badigeonnés de crème solaire et les enfants armés de pelles et de seaux creusant des fosses et fabriquant des châteaux de sable. Sur le lac se côtoient les nageurs, les kayaks, les bateaux de plaisance ou encore les stand-up paddles. Le lac de Morat est un véritable aimant à touristes lors de la belle saison.

Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Même si les rives du lac ont toujours été peuplées, le plan d’eau n’a pas toujours eu une fonction liée aux loisirs. «Le développement touristique

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00