La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le canton de Fribourg manque de vétérinaires et cela inquiète leur présidente

Valérie Grangier est la première présidente de la Société des vétérinaires fribourgeois en près de 170 ans

Pour Valérie Grangier, le contact humain a son importance au sein de la pratique vétérinaire. 
 © Alain Wicht
Pour Valérie Grangier, le contact humain a son importance au sein de la pratique vétérinaire. 
 © Alain Wicht

Zoé Lüthi

Publié le 18.08.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Vétérinaires » Vaches boiteuses et poules abîmées ne lui résistent pas. Vétérinaire-ostéopathe, Valérie Grangier est aux petits soins pour les animaux depuis 2011. En tant que présidente de la Société des vétérinaires fribourgeois (SVF), elle s’investit aussi pour sa profession. En effet, à la démission de son prédécesseur Fabien Loup, désormais retraité, la Fribourgeoise d’adoption est devenue en mai dernier la première femme à occuper ce poste en 168 ans d’existence de la SVF.

Aux manipulations ostéopathiques et aux soins animaliers s’ajoutent donc désormais de nouveaux mandats. Le manque de personnel dans les soins vétérinaires arrive en tête. L’occasion de se pencher sur le parcours particulier de Valérie Grangier.

Animaux Équitation Formation Loisirs Société Lausanne Tous les tags

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11