La Liberté

La Trême, ce torrent surveillé de près

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le tronçon de la Trême qui traverse la ville de Bulle fait l’objet d’une nouvelle étude sur les risques d’inondation. © Charly Rappo
Le tronçon de la Trême qui traverse la ville de Bulle fait l’objet d’une nouvelle étude sur les risques d’inondation. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
07.12.2019

Une étude évalue les risques d’inondation aux abords de la Trême, 51 ans après la dernière crue centennale

 

Maud Tornare

Crue » Il y a cinquante et un ans, la Trême sortait de son lit. Si elles ne firent aucune victime humaine, les crues exceptionnelles de juillet et septembre 1968 causèrent de nombreuses inondations et d’importants dégâts aux routes. Très rare, ce type d’événement n’en reste pas moins plausible. «Plus on s’éloigne de la date de la dernière crue, plus on se rapproche de la suivante», souligne Daniel Pugin, chef adjoint de la section lacs et cours d’eau au Service fribourgeois de l’environnement.

Aujourd’hui encore, le torrent fait l’objet d’un suivi régulier. Une récente étude fait le point sur les risques d’inondations aux abords de la Trême à la lumière des changements climatiques et des nouveaux moyens techniques.

La piscine hors de danger

Pour le secteur Préalpes du canton,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00