La Liberté

La sénatrice n’a pas que des amies

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Johanna Gapany a accueilli le résultat du second tour de l’élection au Conseil des Etats dimanche depuis le stamm PLR à Bulle. © Charly Rappo
Johanna Gapany a accueilli le résultat du second tour de l’élection au Conseil des Etats dimanche depuis le stamm PLR à Bulle. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
11.11.2019

Johanna Gapany est la première Fribourgeoise élue au Conseil des Etats. Les militants pour l’égalité, de leur côté, réagissent avec prudence à l’élection de cette femme de droite

Magalie Goumaz

Parité » Sauf avis contraire, les Fribourgeois ont élu dimanche la première sénatrice de leur histoire. Cinq mois après la grève des femmes, cet événement suscite beaucoup d’attentes. Et quelques doutes: Johanna Gapany fera-t-elle avancer la cause égalitaire sous la Coupole fédérale? Les militantes se sont bien gardées, jusqu’à ce jour, d’exprimer leur satisfaction.

Durant la campagne, la candidate PLR a toujours assuré soutenir l’égalité entre hommes et femmes mais sans quotas ni obligations. Elle plaide notamment pour un véritable congé parental, l’introduction de l’imposition individuelle et soutient l’engagement des femmes en politique. Un programme libéral, donc insuffisant pour la gauche. Chantres de l’égalité, le PS et les Verts soutenaient officiellement les sortants

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00