La Liberté

La route tue toujours plus d’animaux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La route tue toujours plus d’animaux © Keystone
La route tue toujours plus d’animaux © Keystone
Partager cet article sur:
10.12.2019

En dix ans, le nombre d’animaux sauvages victimes du trafic a augmenté de près de 47% à Fribourg

Nicolas Maradan

Faune » De plus en plus d’animaux sauvages perdent la vie sur les routes fribourgeoises. Entre avril 2018 et mars 2019, 1345 décès d’oiseaux et de mammifères liés au trafic automobile ont été enregistrés dans le canton, contre 916 lors de la période 2009-2010. Le record a été atteint entre 2017 et 2018 avec 1472 bêtes tuées. Ces chiffres ne tiennent compte que des espèces de grande et de moyenne taille. Souris, grenouilles ou moineaux en sont par exemple exclus.

Et ne sont comptabilisés que les individus retrouvés inanimés au bord de la chaussée. Biologiste au Service des forêts et de la nature, Elias Pesenti précise: «Il peut arriver qu’un chevreuil se casse une patte ou le bassin à cause du choc, mais qu’il arrive à marcher encore sur quelques centaines de mètres avant de s&r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00