La Liberté

La plage à l’heure du coronavirus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les plages attirent beaucoup de monde les jours ensoleillés comme jeudi à Portalban. © Alain Wicht
Les plages attirent beaucoup de monde les jours ensoleillés comme jeudi à Portalban. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
24.07.2020

Les plages du lac de Neuchâtel sont prises d’assaut, le canton incite à ne pas se relâcher face au Covid

Lise-Marie Piller

Un jour de semaine bien ensoleillé, et la plage de Chevroux se couvre de linges et de parasols. Un tableau qui peut surprendre, alors que le Covid-19 rôde toujours. Une portion de gazon est particulièrement prisée. Une quinzaine de jeunes Bernois y sont allongés quasiment au coude-à-coude. Ils expliquent faire partie du même groupe, rigolent en douce lorsqu’on les questionne sur le Covid-19. «Nous, ça ne nous fait rien», répond un garçon. «Je n’ai pas peur», ajoute une fille, qui avoue ne pas avoir changé ses habitudes.

A deux pas de là, venue donner un coup de main à son papa pêcheur, Marie Bonny confirme que les gens ont tendance à s’agglutiner, surtout les week-ends où la fréquentation peut atteindre des sommets. Elle-même a d’abord été étonnée par l’affluence estivale:

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00