La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La patinoire tire son épingle du jeu

Des plexiglas ont été enlevés à la patinoire de Marly. Il n’y a donc plus besoin de porter le masque

La patinoire Jean Tinguely, à Marly, a 26 ans et fait 30 mètres sur 60. Les ouvertures sont visibles au fond. © Charly Rappo
La patinoire Jean Tinguely, à Marly, a 26 ans et fait 30 mètres sur 60. Les ouvertures sont visibles au fond. © Charly Rappo

Lise-Marie Piller

Publié le 04.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Loisirs » Si le monde était une BD, une bulle avec une ampoule serait apparue au-dessus de Daniel Mauron. Le propriétaire de la patinoire couverte Jean Tinguely à Marly a eu une idée lumineuse, soufflée par l’équipe gérant la patinoire de Romont, jumelle de celle de Marly. Comme à Romont, après avoir aussi obtenu le feu vert du canton, il a enlevé la semaine passée des plexiglas bordant les deux côtés de la patinoire. Le lieu est donc considéré comme ouvert.

Le but? Lutter contre la désertion entraînée par les mesures sanitaires. Si le masque est obligatoire dans les vestiaires, il n’y en a plus besoin lors du patinage libre. Pour les entraînements et les matches de hockey, exit les 2G+ (un test négatif en plus d’être vacciné ou guéri, à moins que la guérison, la vaccination ou la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00