La Liberté

La motion populaire revient à la mode

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’usage massif de la motion populaire est la suite logique des importants mouvements sociaux survenus depuis l’an dernier avec la tenue, dans les rues de Fribourg, de nombreuses manifestations, notamment sur la question des enjeux climatiques. © Charly Rappo-archives
L’usage massif de la motion populaire est la suite logique des importants mouvements sociaux survenus depuis l’an dernier avec la tenue, dans les rues de Fribourg, de nombreuses manifestations, notamment sur la question des enjeux climatiques. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
29.07.2020

Cet outil n’avait plus été utilisé depuis 2015. Pourtant, quatre motions ont déjà été déposées en 2020

Nicolas Maradan

Politique » Cela faisait depuis 2015 que les citoyens fribourgeois n’avaient plus fait usage de la motion populaire. Mais, depuis quelques mois, cet outil introduit par la Constitution cantonale de 2004 revient à la mode. Pas moins de quatre motions populaires ont ainsi été déposées depuis le mois de février. Elles demandent un moratoire sur l’introduction du concept Bring your own device (BYOD) dans les classes du secondaire II, la réouverture de la pisciculture d’Estavayer-le-Lac, 500 millions de francs pour lutter contre le dérèglement climatique et la modification du projet d’assainissement de la Caisse de pension du personnel de l’Etat de Fribourg.

Au total, 35 motions populaires ont déjà été enregistrées dans le canton de Fribourg, soit une

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00