La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La lance, le casque et le masque

Le Centre de renfort de Romont s’est réorganisé et n’a pas chômé l’an passé

C’est le plus gros sinistre de 2020: une ferme calcinée à Romont. Aucun blessé, et 35 sapeurs sur la brèche. © Philippe Mauron
C’est le plus gros sinistre de 2020: une ferme calcinée à Romont. Aucun blessé, et 35 sapeurs sur la brèche. © Philippe Mauron

Stéphane Sanchez

Publié le 22.03.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Protection » Non, le coronavirus n’a pas cloué le Centre de renfort de Romont en caserne l’an passé – ni les autres centres d’ailleurs. Les 56 sapeurs du chef-lieu glânois ont même effectué 98 interventions, quasiment autant qu’en 2019 (104). Le feu a davantage sévi, avec 30 sinistres contre 23, tandis que les secours routiers ont reculé de 10 incidents à 4 et les alarmes automatiques de 30 à 20. Seule la première vague pandémique s’est révélée très calme: «On ne recevait plus d’appels. On a carrément cru que la ligne était coupée», sourit le major Philippe Mauron, commandant du Corps de sapeurs pompiers Glâne-Centre et du Centre de renfort romontois.

«Notre crainte c’est de nous retrouver hors service»
P

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00