La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La galette résiste au virus à couronne

Marquant la fin de la période des fêtes, les galettes des Rois sont une valeur sûre en boulangerie

A la boulangerie du Tilleul, à Fribourg, Rebecca Guisolan enregistre même des commandes de Bernois qui ne trouvent pas de pithiviers dans les commerces d’outre-Sarine. © Alain Wicht
A la boulangerie du Tilleul, à Fribourg, Rebecca Guisolan enregistre même des commandes de Bernois qui ne trouvent pas de pithiviers dans les commerces d’outre-Sarine. © Alain Wicht

Claire Pasquier

Publié le 05.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Epiphanie » La tradition de la galette des Rois à partager en famille, entre amis ou au bureau ne semble pas souffrir du pic épidémique observé ces dernières semaines. Au contraire, l’attrait pour la spécialité du 6 janvier, jour de l’Epiphanie, est stable voire en augmentation. Joachim Protze, par exemple, prévoit d’en produire 1’500 pièces en deux semaines sur ses sites de Charmey, Epagny et Bellegarde. «On en vend chaque année davantage», se réjouit le patron des Arcades.

Comme beaucoup de ses confrères du canton, il en façonne trois sortes: la «couronne traditionnelle» en boules avec des raisins secs, l’escargot roulé aux noisettes et le pithiviers, composé de pâte feuilletée et d’une masse à l’amande. «J’y rajoute l’essence d’une fleur dont je ga

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00