La Liberté

L’ambassadrice des chasseurs suisses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le monde de la chasse n’a aucun secret pour la jeune enseignante Célina Bapst. Avec un père et un grand-père chasseurs, elle a baigné dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance. © Alain Wicht
Le monde de la chasse n’a aucun secret pour la jeune enseignante Célina Bapst. Avec un père et un grand-père chasseurs, elle a baigné dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
14.02.2020

Célina Bapst est la première Romande à représenter les disciples de Saint-Hubert au niveau national

Charles Grandjean

Gruyère » Elle se trouvera ce samedi après-midi sous les feux des projecteurs du salon Pêche Chasse Tir à Berne. La Gruérienne Célina Bapst y effectuera sa première apparition publique en tant que Chasseresse suisse 2020-2022, le temps d’une interview en allemand.

Ce titre, l’habitante de Châtel-sur-Montsalvens l’a décroché le 1er février à Thoune, au terme d’une procédure digne d’une sélection à l’embauche. «Nous étions cinq finalistes à nous présenter devant un jury de cinq personnes», explique l’enseignante de 28 ans, qui a d’abord dû déposer un dossier de candidature avec lettre de motivation et curriculum vitae.

Sauvetage des faons

«Ça fait deux ans que je chasse. Des personnes de mon entourage m’ont parlé de ce concours. J’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00