La Liberté

«Je mangeais mes émotions»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Quatre ans après son opération, Mélanie Albéric a atteint son poids de forme, entre 72 et 73 kg. © DR
Quatre ans après son opération, Mélanie Albéric a atteint son poids de forme, entre 72 et 73 kg. © DR
Partager cet article sur:
10.09.2020

La Sarinoise Mélanie Albéric vit avec un by-pass depuis 2016. Elle partage son expérience sur Facebook

Jérémy Rico

Santé » Il existe des personnes qui irradient, respirent la bonne humeur à grandes bouffées et la soufflent sur tous ceux qui se trouvent à proximité. Mélanie Albéric en fait partie. Peu importe si les souvenirs évoqués sont douloureux, rien ne semble pouvoir effacer de son regard cette lueur qui clame que sa vie est plus belle maintenant qu’avant.

Avant, c’est avant ce que l’habitante d’Ependes appelle sa renaissance, fixée au 21 novembre 2016. Ce jour-là, elle se fait poser un by-pass gastrique. Une opération préparée depuis de longs mois et qui consiste à réduire drastiquement le volume de son estomac. Objectif: lui permettre de perdre du poids rapidement. Car la Fribourgeoise de 32 ans souffre alors d’obésité sévère. «J’ai toujours eu plus ou moins de soucis avec mon poids. Mais &agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00