La Liberté

Histoire d’eaux à Neyruz

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Des forages ont été réalisés entre 25 et 60 mètres de profondeur. © DR/commune de Neyruz.
Des forages ont été réalisés entre 25 et 60 mètres de profondeur. © DR/commune de Neyruz.
Partager cet article sur:
19.10.2020

La commune a trouvé deux sources exemptes de chlorothalonil, un possible soulagement. Explications

Stéphanie Buchs

Eau potable » La commune de Neyruz est régulièrement confrontée à des périodes de pénurie d’eau depuis plusieurs années. Cette situation se complexifie avec la présence de chlorothalonil, ce fongicide utilisé pendant de nombreuses années par l’agriculture, soupçonné d’être cancérigène.

Ainsi, chaque année durant les périodes les plus chaudes, les Neyrusiens reçoivent dans leurs boîtes aux lettres des consignes pour économiser l’eau. Et les autorités sont sollicitées pour trouver des solutions. Surtout à partir du moment où la Confédération a abaissé la quantité acceptable de chlorothalonil dans l’eau potable. Pour rappel, l’Office fédéral de l’agriculture a interdit l’utilisation du chlorothalonil dès le pre

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00