La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Grisoni obtient le feu vert du Tribunal cantonal

Le Tribunal cantonal donne raison à Grisoni dans sa décision sur la gravière de Botterens.

Le Tribunal cantonal a estimé que la DIME savait que la gravière n’était pas exploitée lorsqu’elle a approuvé le Plan d’aménagement local de Botterens. © Alain Wicht-archives
Le Tribunal cantonal a estimé que la DIME savait que la gravière n’était pas exploitée lorsqu’elle a approuvé le Plan d’aménagement local de Botterens. © Alain Wicht-archives

Claire Pasquier

Publié le 16.07.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Champ-Vuarin » Il s’agissait de la dernière décision rendue par l’ancien préfet de la Gruyère Patrice Borcard. Fin décembre 2021, il refuse le permis de construire et d’exploiter la gravière de Champ-Vuarin, située à Botterens. En février, l’entreprise exploitante, le groupe Grisoni, fait alors recours au Tribunal cantonal (TC). Ce dernier a rendu son arrêt le 5 juillet en admettant ce recours.

Reprise de la procédure

La décision de la Préfecture de la Gruyère est dès lors annulée et le dossier retourne sur le bureau du lieutenant de préfet de l’époque et actuel préfet Vincent Bosson. «Sur demande du Service des constructions et de l’aménagement (SeCA), la préfecture avait dû examiner le contrôle préjudiciel des plans (ndlr, la conformité du projet face

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11