La Liberté

Des pots-de-vin versés depuis Marly

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les fonds ont transité par Marly (ici en 2017), où le groupe a domicilié dix-huit de ses filiales et surtout son centre financier. © Alain Wicht-archives
Les fonds ont transité par Marly (ici en 2017), où le groupe a domicilié dix-huit de ses filiales et surtout son centre financier. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
15.07.2020

Un ex-PDG de la multinationale SBM Offshore condamné pour corruption de fonctionnaires en Angola

Fabio Lo Verso et Federico Franchini

Justice » Il s’était taillé une belle part du marché pétrolier africain en versant des commissions occultes. Il y a quelques jours, l’ex-PDG français de la multinationale néerlandaise SBM Offshore a été reconnu coupable par la justice helvétique de corruption d’agents publics en Angola.

Dans ce pays riche en brut, la société, dont le siège opérationnel est sis à Monaco, a installé des systèmes de flottage et d’amarrage sur les chantiers d’extraction de l’or noir. Les contrats avaient été signés à la suite d’un transfert de 6,8 millions de dollars de pots-de-vin à des cadres de Sonangol, l’entreprise publique d’exploitation des ressources pétrolières et gazières de l’Angola. Les fonds ont transité par Marly, où le groupe a domici

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00