La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des panneaux solaires indésirables

En raison de l’importance patrimoniale de leur ferme, des propriétaires ont été empêchés de la doter d’une installation photovoltaïque.

Souhaitant remplacer leur vieille chaudière à mazout, les propriétaires prévoyaient d’installer trois rangées de dix panneaux de couleur noire. Photo : KEYSTONE © keystone-sda.ch
Souhaitant remplacer leur vieille chaudière à mazout, les propriétaires prévoyaient d’installer trois rangées de dix panneaux de couleur noire. Photo : KEYSTONE © keystone-sda.ch

Marc-Roland Zoellig

Publié le 23.04.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Broye » «En présence d’une atteinte majeure à un bien culturel, l’intérêt à la protection du site et du bien culturel protégé doit l’emporter sur l’intérêt à l’utilisation de l’énergie solaire.» Telle est la conclusion du Tribunal cantonal fribourgeois (TC), qui a admis, dans un arrêt daté du 14 mars et publié sur son site internet, le recours de la Direction de la formation et des affaires culturelles (DFAC) contre l’octroi, par la Préfecture de la Broye, d’un permis de construire pour des panneaux photovoltaïques sur la toiture d’une ferme protégée, elle-même située dans un site construit protégé.

Souhaitant remplacer leur vieille chaudière à mazout, les propriétaires prévoyaient d’installer trois rangées de d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11