La Liberté

Des liquidités pour la piscine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
01.07.2020

Châtel-Saint-Denis » L’étude de la réfection des installations sera plus chère que prévu.

Avant de plonger dans les vacances, les conseillers généraux châtelois parleront beaucoup d’eau, le 8 juillet. Au menu: l’étude de l’assainissement de la piscine communale, déjà abordée en mars 2019. «Il y aura peut-être débat. Cela fait partie du jeu politique», commentait hier devant la presse le vice-syndic Charles Ducrot.

De fait, l’exécutif avait obtenu 100 000 francs pour cette étude, l’an passé. Il demande 350 000 francs de plus. Motif: à la suite d’un malentendu avec le bureau d’ingénieurs, le crédit initial ne couvre pas les frais jusqu’à la rentrée des soumissions. La rallonge financera donc les honoraires et permettra d’affiner le devis.

Les ingénieurs ont de quoi plancher, des bassins (ils seront en inox) à la structure, en passant par les installations électriques, techniques et sanitaires ou le second œuvre, vestiaires exceptés. «Difficile d’estimer les travaux

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00