La Liberté

Des élus au chevet de l’hôpital de Riaz

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
30.06.2020

Santé » Des parlementaires du sud fribourgeois s’inquiètent de la fermeture temporaire, à cause du coronavirus, du bloc opératoire de l’hôpital gruérien.

L’avenir du site de Riaz de l’Hôpital fribourgeois (HFR) inquiète les élus cantonaux. A gauche comme à droite, des députés se penchent au chevet de l’établissement gruérien, déposant plusieurs instruments parlementaires. Dans une question adressée au Conseil d’Etat, les socialistes Pierre Mauron (Riaz) et Grégoire Kubski (Bulle) soulignent: «Après la maternité, disparue depuis quelques années, après les soins aigus, ce sont aujourd’hui les blocs opératoires et les urgences qui semblent mis sur la sellette.»

En Gruyère, le bloc opératoire est temporairement fermé depuis la mi-mars à cause du coronavirus. Cela permet de libérer du personnel spécialisé pour soutenir la prise en charge des malades sur le site principal de Villars-sur-Glâne. De plus, les horaires des urgences sont pour le moment réduits, toujours en lien a

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00