La Liberté

Conseil général, le système qui séduit

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les Conseils généraux ont l’avantage d’assurer une représentativité de la population et un suivi des dossiers communaux. © Aldo Ellena
Les Conseils généraux ont l’avantage d’assurer une représentativité de la population et un suivi des dossiers communaux. © Aldo Ellena
Partager cet article sur:
01.11.2019

Dans le canton de Fribourg, six communes envisagent la mise en place de véritables organes législatifs

Marie Nicolet

Politique » Gletterens, Bossonnens, Courtepin, Mont-Vully et Grolley. Qu’ont en commun toutes ces communes? Elles envisagent de se doter d’un Conseil général. Un sixième projet, définitif celui-ci, verra le jour en 2021: Val-de-Charmey.

Cette tendance à la création de législatifs locaux s’explique par la complexification des affaires communales, mais aussi, selon Patrice Borcard, préfet de la Gruyère, par des circonstances particulières ayant conduit les assemblées communales à prendre des décisions dans des contextes difficiles. La taille des communes joue aussi un rôle dans la création d’un Conseil général. «Plus les communes sont grandes, plus les conditions sont difficiles pour gérer les assemblées communales», souligne le magistrat. La loi prévoit que toutes les communes fribourgeoises de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00