La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

A Saint-Aubin, les insectes à la rescousse pour traiter les plantes

Sur le site d’AgriCo à Saint-Aubin, on traite des plantes en utilisant des insectes butineurs

Les boîtes contenant les bourdons et la poudre de champignon sont placées dans les cultures ou les serres. © Charly Rappo
Les boîtes contenant les bourdons et la poudre de champignon sont placées dans les cultures ou les serres. © Charly Rappo

Natasha Hathaway

Publié le 29.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Saint-Aubin » Sous la serre chauffée par le soleil du matin, l’ingénieur agronome Christoph Lehnen scrute les rangées de fraises et de concombres. Chargé de la recherche et du développement pour l’entreprise canadienne Bee Vectoring Technology (BVT), il dirige un vaste programme d’essai sur le site d’AgriCo, à Saint-Aubin, le campus cantonal dédié à l’innovation dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentaire.

C’est là que BVT développe une méthode alternative de lutte contre les maladies s’attaquant aux cultures, notamment les fraises et les concombres, en utilisant des bourdons et des abeilles. Créée au Canada en 2012, BVT s’est implantée en Suisse grâce au soutien financier et logistique offert par le programme Agri & Co Challenge il y a 4 ans.

Mais comment cela fonctionne-t-

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11