La Liberté

«A Posieux, nous serons à la pointe»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A la tête de l’Agroscope depuis le 1er avril 2018, Eva Reinhard opérera les changements prévus pour l’institution. © Aldo Ellena
A la tête de l’Agroscope depuis le 1er avril 2018, Eva Reinhard opérera les changements prévus pour l’institution. © Aldo Ellena
Partager cet article sur:
06.08.2020

Eva Reinhard, directrice de l’Agroscope, détaille les changements qui vont intervenir pour son institution

Magalie Goumaz

Agriculture » A Posieux, Agroscope va changer de visage. Bientôt, ce ne seront plus 130 mais 450 collaborateurs qui y travailleront. Des agronomes, des biologistes, des chimistes, des environnementalistes, des économistes, des techniciens feront de ce site le centre névralgique de la recherche agricole en Suisse, et plus spécialement de la recherche animale, sur les denrées alimentaires et la nutrition. Le Conseil fédéral ayant adopté la nouvelle stratégie d’implantation d’Agroscope en mai dernier, sa directrice, Eva Reinhard, explique les changements à venir pour Posieux, qui deviendra également le siège principal de l’institution.

Agroscope fait de Posieux son centre névralgique de la recherche agricole. Qu’est-ce que cela signifie concrètement?

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00